Soin des oreilles

Nous faisons beaucoup plus d’erreurs dans le nettoyage de nos oreilles que pour toutes autres parties du corps. Ceci est dû à un grand malentendu : beaucoup de gens essaient de retirer le cérumen. Ils pensent que ce n’est pas hygiénique. Mais c’est tout le contraire.

Lorsque l’on parle de nettoyage des oreilles, il s’agit toujours de retirer le cérumen. Le cérumen (cire en grec ancien) est la défense naturelle de nos oreilles qui assume de nombreuses fonctions importantes : il soigne la peau du conduit auditif et le garde humide. Il défend également contre les bactéries et protège contre les corps étrangers. La poussière et les particules de saleté pénétrant dans l’oreille s’attachent au cérumen et sont évacuées.

Le cérumen protège vos oreilles

En principe, il ne faut enlever le cérumen qu’en cas de production excessive ou si un bouchon de cérumen bloque le conduit auditif.

Il est généralement inutile de retirer soi-même le cérumen et cela peut même être risqué. Retirer régulièrement le cérumen affaiblit l’autodéfense de l’oreille et peut irriter la peau sensible du conduit auditif.

Finis les cotons-tiges

Il n’est absolument pas conseillé d’utiliser des cotons-tiges pour retirer le cérumen. Les cotons-tiges poussent souvent la sécrétion plus profondément dans l’oreille au lieu de la sortir efficacement. Cela mène à la formation de bouchons de cérumen qui obstruent l’oreille. De plus, les cotons-tiges peuvent blesser le conduit auditif et le tympan.