Comment « entendons-nous » ?

Percevoir les sons et comprendre la parole nous semble naturel, mais cela repose sur des processus extrêmement complexes. L’oreille humaine est capable de différencier jusqu’à 400.000 sons différents. Elle est capable de traiter environ 50 perceptions par seconde – près du double de nos yeux.

Structure et fonctionnement de l’oreille

L’oreille humaine est composée de l’oreille externe, de l’oreille moyenne et de l’oreille interne. Chaque oreille est unique et sa forme varie d’un individu à l’autre.

Une oreille saine dispose d’environ 15.000 cellules ciliées dont les stimulations d’environ 30.000 fibres nerveuses du nerf auditif sont transformées en impulsions électriques et transmises au cerveau. Notre cerveau transforme à son tour les impulsions neuronales en une fraction de seconde afin de créer la perception. Cela a lieu sans interruption : nous percevons même inconsciemment les sons lorsque nous dormons. Si notre cerveau interprète un son comme un danger, nous nous réveillons.

D’ailleurs : l’ouïe humaine ne fait pas qu’assurer notre perception des sons et des bruits. Selon la direction d’incidence d’une onde acoustique dans l’oreille, le cerveau est même capable de localiser précisément la direction de laquelle un son provient grâce aux différences de durée et de niveau des sons.

L’oreille externe

L’oreille externe décrit la partie de l’oreille qui est visible à l’œil : le lobe, le pavillon et le conduit auditif externe.

Le pavillon de l’oreille capture les ondes sonores comme un entonnoir et les transfère vers le conduit auditif externe jusqu’à la membrane tympanique.